03 26 40 64 94

Les formations diplômantes

Le service formation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Marne propose à tous des formations diplômantes de plusieurs niveaux et de nombreux domaines professionnels.

Le Brevet de Maîtrise

Le Brevet de Maîtrise est un titre de niveau III (Bac +2), homologué au répertoire national des certifications professionnelles et délivré par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat.

Le programme de formation

LES 6 MODULES GÉNÉRAUX

  • Fonction entrepreneuriale (module A) : 49 heures

Connaître des outils et identifier l’ensemble des acteurs pour contribuer au développement de l’entreprise artisanale, Adopter des techniques de communication adaptées et ciblées.

  • Fonction commerciale (module B) : 56 heures

Savoir élaborer un diagnostic commercial, définir et mettre en œuvre une stratégie commerciale efficace à court et moyen terme.

  • Fonction économie et finance d’une entreprise artisanale (module C) : 84 heures

Savoir élaborer et équilibrer un plan de financement, lire, établir et interpréter les principaux documents comptables de l’entreprise. Analyser la rentabilité de l’entreprise et sa situation financière

  • Fonction gestion des ressources humaines (Module D) : 42 heures

Savoir organiser le travail et manager son personnel, savoir recruter.
Connaître les principes du droit du travail.

  • Fonction formation et accompagnement de l’apprenant (module E): 56 heures

Maîtriser votre fonction de maître d’apprentissage, être en mesure de bien accompagner le jeune dans son projet et celui de l’entreprise. Bien connaitre la réglementation.

  • Communiquer à l’international (module F) : 42 heures

Acquérir les bases pour converser et échanger dans la vie privée et professionnelle

MODULE PROFESSIONNEL (DURÉE SELON SPÉCIALITÉ)

Renforcer les compétences techniques indispensables à la réalisation de prestations ou de créations de haut niveau. Développer la maîtrise technique du métier et des savoir-faire

Coiffure  fleuriste  boulangerie  pâtisserie  esthétique/cosmétique  autres professions

  • Coiffure : 120 heures

Maîtriser le geste professionnel et réaliser des prestations de haut niveau dans le respect des règles d’hygiène (mise en boucle, permanente lissage, brosse chignon, pièce de maîtrise- transformation complète…),

  • Fleuristerie : 270 heures

Maîtriser le geste professionnel et réaliser des créations de haut niveau dans l’infiniment grand (sculpture végétale, scénographie…) l’infiniment petit (accessoire de mode, marqueterie, incrustation végétale…), pièces expérimentales.
Savoir mettre en œuvre des techniques novatrices.

  • Esthétique : 243 heures

Créer des soins esthétiques innovants dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité.
Maîtriser la réglementation propre à la profession et aux produits de cosmétique.

  • Boulangerie : 190 ou 240 heures selon profil du candidat

Etre capable de concevoir et réaliser une offre de produit originale et différenciée en rationalisant les moyens nécessaires à la production.
Maitriser les techniques de fabrication propres à la profession en respectant les règles d’hygiène, de sécurité et la législation.

  • Pâtisserie : 147 heures

Concevoir et réaliser tous types de gammes de produits de pâtisserie originaux, innovants et diversifiés dans le cadre d’une gestion rationnelle des moyens et des stocks.

Brevet Technique des Métiers EBENISTES

Formation en partenariat avec les Compagnons du devoir de Muizon (51).

Il forme des ébénistes capables de concevoir un meuble et des aménagements intérieurs. L’ébéniste maîtrise toutes les étapes de la conception à la fabrication d’un meuble : il établit un cahier des charges ainsi qu’un dessin définitif du meuble permettant au client de visualiser le produit fini. Il prépare la mise en oeuvre de la fabrication en s’assurant de la qualité de chaque étape, il réalise le meuble dans un souci de qualité et assure sa mise en place.

Le programme de formation

• Enseignement professionnel
Ouvrages bois : massifs aux formes rectilignes avec moulurations, plaqués aux formes rectilignes ou cintrés
Étude de construction : ouvrages, matériaux, techniques de fabrication
Dessin d’art appliqués au métiers
Histoire du métier- Styles historiques
Hygiène et sécurité
Mathématiques appliquées

• Enseignement transversal 
Innovation et commercialisation
Gestion des coûts de production
Organisation du travail
Animation d’équipe
Communication en langues étrangères (Anglais)

Encadrant d’Entreprises Artisanales

Formation en partenariat avec les Compagnons du devoir de Reims (51).

L’encadrant d’entreprise artisanale est un proche collaborateur du chef d’entreprise. Il est hautement qualifié techniquement dans l’un des métiers de l’artisant et assure en complément l’encadrement d’une équipeet la gestion de la production, au sens large.
Commercialiser et participer à la définition et prestations de l’entreprise. Il contribue au positionnement commercial de l’entreprise et assure la vente, l’après-vente et la relation commerciale avec les prospects et les clients.
Assurer la gestion économique de l’unité de production ou du centre de profit : piloter au quotidien l’entité, la rentabilité des interventions et proposer des investissements argumentés
Assurer le management opérationnel de l’équipe de production de l’entité dans le respect des principes de droit du travail : organiser le travail, animer l’équipe, participer au recrutement et à la montée en compétence des collaborateurs.
Former et accompagner l’apprenant (maître d’apprentissage) : recrutement, intégration, formation et évaluation de l’apprenti.

Le programme de formation

Le titre est constitué de 4 modules complémentaires qui peuvent être acquis de manière indépendante pour une durée de 5 ans :

Commercial – Marketing

–       Situer l’entreprise dans son environnement commercial

–       Maîtriser les différents outils de l’action commerciale au quotidien

–       Maîtriser les techniques de vente et d’après-vente

 

Gestion économique et financière d’une entreprise artisanale

–       Elaborer et équilibrer un plan de financement

–       Lire et établir un compte de résultat et un bilan

–       Analyser la rentabilité et la situation financière d’une entreprise

 

Gestion des ressources humaines

–       Recruter et développer les compétences de ses salariés

–       Organiser le travail et manager le personnel

–       Analyser les dysfonctionnements

–       Communiquer dans le cadre professionnel

–       Intégrer les principes de droit du travail dans son management au quotidien

 

Former l’apprenant dans le cadre de l’alternance

–       Situer la place, le rôle et les obligations du maîtres d’apprentissage

–       Accompagner le jeune dans la construction de son projet d’insertion professionnelle et sociale

–       Acquérir les compétences nécessaires à la fonction de maître d’apprentissage

BTM Pâtissier confiseur glacier traiteur

Formation en partenariat avec le CFA Alméa Chalons en Champagne (51).

Le titulaire du BTM peut devenir responsable de production dans une entreprise (second du chef d’entreprise dans les grandes pâtisseries). Cette formation permet aussi de travailler à son compte en tant que chef d’entreprise ou artisan. Il assure alors selon la taille de la pâtisserie, le travail de la fabrication à la gestion. Le BTM permet de se présenter au concours du meilleur ouvrier de France.

Le programme de formation

Les capacités attestées renvoient à deux grands domaines de compétences : un domaine de compétences appliquées à la production ; un domaine de compétences transversales appliquées à l’organisation, la gestion, la commercialisation de la production

1) Domaine production     
– Organiser, réaliser, superviser l’ensemble des opérations de fabrication de produits des champs d’activité suivants : pâtisserie, confiserie chocolaterie, glacerie, produits traiteurs en respectant les procédures et règles d’hygiène et de sécurité
— exécution et création des mélanges ou appareils équilibrés dans les différents champs d’activité pâtisserie, confiserie-chocolaterie, glacerie traiteur
— maîtrise des développements physiques, biologiques et chimiques des produits
— maîtrise des différentes cuissons
— maîtrise de la conception, du montage, de l’assemblage, de la décoration des produits en fonction de critères esthétiques, gastronomiques et attractifs pour la clientèle
– Gérer la fabrication (matières premières, moyens, délais) en fonction des besoins d’approvisionnement du magasin et des commandes
– Garantir la qualité sanitaire des produits

2) Domaine de compétences transversales 
– Identifier et évaluer les coûts de fabrication et les frais indirects, choisir le procédé de fabrication qui permet d’optimiser les coûts
– Adapter sa production en fonction de la demande du client et du marché
– Organiser son travail et celui des collègues pour optimiser la gestion de la production
– Animer une équipe pour développer ses compétences et son efficacité.

BTM Mécanicien Agricole

Formation en partenariat avec le CFA Alméa Chalons en Champagne (51).

Le mécanicien agricole assume les activités suivantes : – Gestion du fonctionnement d’un atelier de réparation de matériels agricoles
– Organisation de l’ensemble des différentes interventions relevant de la maintenance (entretien, réparation, service après vente SAV) et de l’adaptation de matériels agricoles
– Réalisation d’ activités de maintenance préventive et corrective de matériels agricoles
– Accueil, information commerciale, conseil technique de la clientèle
– Animation d’équipe
– Gestion des coûts de fabrication en fonction de la clientèle    .

Le programme de formation

Les capacités attestées renvoient à deux grands domaines de compétences : un domaine de compétences appliquées à la production ; un domaine de compétences transversales appliquées à l’organisation, la gestion et la commercialisation de la production.

1) Domaine professionnel : être capable de :    
– organiser, approvisionner les postes de travail en fonction de la demande et des priorités
– maintenir en état de marche et de conformité les équipements de travail
– assurer l’interface client/atelier/chef d’entreprise : devis, ordre de réparation, compte rendu d’intervention
– diagnostiquer les dysfonctionnements et réparer les systèmes électriques/électroniques / électromécanique / hydrauliques / pneumatiques, des ensembles mécaniques de motorisation : maîtrise des techniques et des technologies, de l’utilisation de l’outillage et des aides technologiques
– contrôler, régler et tester les machines en respectant les procédures et règles de sécurité : maîtrise des procédures

2) Dans le domaine des compétences transversales :   
– évaluer les coûts et les frais indirects liés à la réparation, optimiser l’organisation pour gérer au mieux les coûts de fabrication
– organiser son travail et celui des collègues pour optimiser la gestion de la production
– animer une équipe pour développer ses compétences et son efficacité.

Le BTM mécanicien agricole sanctionne une double qualification demandée par la profession : celle d’un professionnel hautement qualifié et celle de chef d’atelier ou second de chef d’entreprise artisanale.

CONTACT

Pôle FORMATION

formation@cm-marne.fr

03.26.61.27.25

Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Marne
68, boulevard Lundy - BP 62746 - 51062 REIMS
Tél. 03 26 40 64 94 - Contact - Horaires et plan d'accès - Mentions légales - Politique de confidentialité

X